humidité ?

Principales sources d’humidité

Si l’on ne tient pas compte des causes accidentelles (fuites d’eau de canalisations, gouttières, etc.), les trois principales sources d’humidité sont

  • Les remontées d’eau du sol (remontées capillaires)
  • Les infiltrations d’eau de pluie
  • L’humidité de condensation

Les remontées d’eau du sol

Les murs de fondation d’une maison se trouvent très souvent au contact de l’eau. Ils peuvent être implantés dans un terrain humide et parfois à l’intérieur d’une nappe phréatique. L’humidité pénètre dans le mur de fondation et remonte à l’intérieur de celui-ci par les effets de la capillarité. Si le terrain à proximité du mur de fondation est recouvert d’une barrière étanche (trottoir ou chaussée), l’eau contenue dans le sol ne pourra s’évaporer et le phénomène de remontées capillaires sera accentué.

Les traces d’humidité n’atteignent qu’une certaine hauteur qui dépend de l’équilibre entre le débit des remontées capillaires et celui de l’évaporation. En général, les façades orientées au nord auront des traces d’humidité plus élevées. Le fait de planter de la végétation devant un mur peut priver celui-ci d’ensoleillement et favoriser les remontées d’eau.

L’humidité du sol n’atteint pas uniquement les murs mais également les dallages qui se trouvent en contact avec le sol.

Vous trouverez sans doute des solutions sur notre site Internet sous les sections étanchéité, injection, enduit régulateur ou encore drainage intérieur. Exposez-nous vos problèmes et nous réfléchirons à la solution adéquate.

Laisser un commentaire